La SIC présente À la fleur de Lotus

IMG_0491

Membres

14 septembre 2022

La SIC d’Yverdon-les-Bains, Grandson et environ rencontre ses membres et vous les présente ! Aujourd’hui : À la fleur de Lotus et sa patronne Valentine Gallay.

LA BOUTIQUE ET SON HISTORIQUE

La marchandise-phare que proposent Valentine Gallay et ses 3 fleuristes à leur clientèle est la fleur. La fleur coupée pour en faire un arrangement ou un bouquet. Mais ce n’est pas tout, car À la fleur de Lotus a tout un assortiment d’autres articles en magasin : fleurs séchées, plantes, bougies, bien-être, décoration et plus encore. “En règle générale, le client qui entre ici trouve quelque chose”, conclut Valentine.

La boutique en elle-même a eu une vie avant sa patronne actuelle. D’abord nommée Le Pouce Vert, elle est ensuite reprise et renommée À la fleur de Lotus. À ce moment-là, Valentine est la fleuriste responsable. La patronne, elle, souhaite se concentrer sur la gestion d’À la fleur de Lotus d’Orbe. En 2014, elle propose alors à sa fleuriste responsable de reprendre la boutique yverdonnoise. Valentine accepte.

En 2017, elle investit les lieux d’Orbe, son ancienne patronne souhaitant remettre l’À la fleur de Lotus urbigène. Elle gère cette seconde boutique jusqu’en 2019, décidant après ça de prioriser sa famille, estimant que la gestion du magasin yverdonnois est suffisante.

Depuis, même si le nom de la boutique n’a pas été changé, Valentine s’est complètement approprié les lieux.

Valentine Gallay en juillet 2022

LA BOUTIQUE ET SON AVENIR

“J’espère qu’on sera toujours bien présent et qu’on pourra toujours servir nos clients comme on le fait maintenant, avec encore plus de choses à proposer”, annonce Valentine en souriant.

Concernant un éventuel déménagement d’À la fleur de Lotus, la patronne répond : “ça, c’est toujours la grande question ! Si je trouve, oui, parce que c’est vrai que ça me reste toujours dans la tête. Après, la rue de la Plaine est bien et il y a une place de livraison juste devant. Mais si je pouvais avoir un local avec des places de parking réservées pour les clients, ce serait idéal. Certains disent qu’ils sont venus, puis repartis, parce qu’il n’y avait pas de place disponible à proximité”. Quant à la réflexion d’un espace plus grand en cas de déménagement, Valentine se montre prudente et terre-à-terre : “plus c’est grand, plus on met de choses ! Il faut savoir s’arrêter et se canaliser. Le but est de rester dans notre gamme de travail sans devenir une espèce de fourre-tout”.

VENTE EN DIRECT UNIQUEMENT

Si le résultat de certains bouquets et arrangements peut être vu sur le site Internet d’À la fleur de Lotus, aucune vente ne se fait en ligne. Une façon de vendre qui se fait de plus en plus et que Valentine ne fait pas par choix. Elle explique : “on aime bien que chaque arrangement créé soit différent. Si un client sélectionne un bouquet et le paie à distance, il faut que ce soit exactement le même. Selon l’inspiration et selon le jour, ce qu’on crée change. C’est ça qu’on aime, en plus de discuter avec le client pour connaître ses préférences, ses envies et celles de la personne à qui il va offrir la commande aussi. Si ça se fait depuis Internet, il n’y a plus d’échange et ce n’est pas ce qu’on veut”. Par contre, commander par téléphone est une alternative envisageable : “le client nous dit par exemple qu’il souhaite un bouquet pour 50 francs et, en général, il nous fait confiance”.

La boutique a un côté accueillant, chaleureux, inspirant

MARIAGES ET AUTRES ÉVÉNEMENTS

Si À la fleur de Lotus est ouverte tous les jours, Valentine ne se trouve pas forcément sur place. Pourtant, elle travaille tout de même. En effet, le week-end, elle s’occupe de la décoration florale d’événements tels que les mariages, les anniversaires et les enterrements. Et ça fonctionne plutôt bien : “on est complet pour ces prochains mois. On a pas de limite, on fait selon ce dont le client a envie. C’est très apprécié, l’agenda est bien plein”. Valentine s’en réjouit, même si elle n’assiste pas aux événements qu’elle embellit. Voir le résultat des désirs de ses clients en sachant qu’elle les a ravis lui suffit.

UN POINT TRÈS FORT

La participation d’À la fleur de Lotus à des mariages est l’un de ses points forts, selon sa patronne. Elle développe : “en fait, on est diversifié. On ne se base pas sur un seul produit. On est adapté pour tous les clients, tous les goûts et tous les budgets. On propose une grande diversité”.

UNE HISTOIRE DE FIDÉLITÉ

Certains clients d’À la fleur de Lotus d’Orbe ont suivi Valentine jusqu’à Yverdon-les-Bains. Ils continuent d’affluer dans la boutique, heureux du travail fourni de jour en jour par la patronne et son équipe. Une belle preuve de réussite et de fidélité.

La SIC d’Yverdon-les-Bains, Grandson et environs souhaite un quotidien des plus colorés et fleuris à son membre SIC À la fleur de Lotus !

ARTICLES RÉCENTS

CATÉGORIES

Catégorie

ADHÉSION À LA SIC

Devenir membre de la SIC d’Yverdon-les-Bains, Grandson et environs : des avantages, pas d’inconvénient ! Des centaines de personnes, physiques comme morales, nous font déjà confiance. Pourquoi pas vous ?