La SIC présente Image Plus

ImagePlus6

Membres

23 novembre 2022

La SIC d’Yverdon-les-Bains, Grandson et environ rencontre ses membres et vous les présente ! Aujourd’hui : Image Plus et sa gérante Marie Angéloz ainsi que sa responsable commerciale Laura Clavien.

L’HISTORIQUE D’IMAGE PLUS

L’assortiment d’Image Plus compte un nombre impressionnant d’objets cadeaux divers et variés. Aujourd’hui, cette entreprise familiale compte 3 boutiques : une à Yverdon-les-Bains et deux à Lausanne.

En 1991, la boutique historique de la rue de l’Ale de Lausanne ouvre. Des cartes et des posters, puis des encadrements sur mesure, y sont proposés. Ensuite, une boutique ouvre à la rue de Bourg. Après ça, Image Plus arrive à Neuchâtel, puis à Yverdon-les-Bains en 1997. Au fil des années, des boutiques sont ouvertes, d’autres fermées. Image Plus suit son temps, observant sa clientèle grandir et se renouveler.

La mission d’Image Plus est de proposer des objets cadeaux pour toutes et tous. Tous les âges, mais également tous les budgets et toutes les étapes de vie. Laura précise : “on propose un large choix de cadeaux, mais aussi de cartes. La carterie est très importante. Et il y a aussi un peu de décoration, avec des touches saisonnières”. Marie ajoute : “pour soi aussi. Les gens viennent ici pour se faire plaisir”.

UNE HISTOIRE DE FAMILLE

Une idée reçue commune est qu’Image Plus est une chaîne. Laura corrige et développe : “on est une petite chaîne familiale, créée par mes parents il y a trente ans. On est trois enfants. On ne pensait pas qu’on reprendrait Image Plus et à aucun moment on n’a été forcé. C’est en fait assez naturellement qu’on est entré dans l’entreprise. Mon frère d’abord, il y a dix ans bientôt. Il est gérant responsable de la boutique à la rue de l’Ale. Moi, je suis arrivée il y a un an et demi, d’abord à la nouvelle boutique, au boulevard de Grancy. Ensuite ici, avec cette boutique, où j’ai repris la gestion globale. Marie reste la gérante et elle gère ce magasin parfaitement”. La sœur de Laura, elle, aide à la nouvelle boutique de Lausanne. Elle s’occupe également de tout ce qui est marketing, communication et réseaux sociaux.

Les parents de Laura restent propriétaires et administrateurs d’Image Plus. Ils laissent de plus en plus leurs enfants gérer les boutiques. La maman travaille de temps en temps à Lausanne. “C’est son plaisir, ce n’est pas une obligation. C’est quand même son quatrième bébé”, explique Laura avec un sourire. En s’exprimant au nom de la fratrie dont elle fait partie, elle ajoute : “pour nous, ça fait beaucoup de sens, de continuer ce que nos parents ont créé”.

La création du nom emblématique fait d’ailleurs également partie du domaine familial. Un choix des parents de Laura. Tout commence par un refus : “Image” est déjà pris dans le Registre du Commerce. Le “Plus” ajouté en est un qui ne pouvait pas mieux tomber et prédire l’avenir des boutiques : “on propose aujourd’hui tellement plus”, se réjouissent Marie et Laura.

2 ANECDOTES

“Mes parents sont venus visiter les locaux d’Yverdon-les-Bains en hiver 1997. Ma maman m’a raconté qu’ils sont venus avec moi, dans la poussette. J’ai donc visité ces locaux à 2 ans et demi ! Presque trente ans plus tard, je me retrouve ici. C’est vraiment familial”, raconte Laura. Seules 4 années passent ensuite avant l’arrivée de Marie dans la boutique, avec plaisir et sans volonté de la quitter depuis.

L’anecdote de Marie concerne Laura. À ce moment-là, elle n’est qu’une adolescente d’environ 14 ans. “Tu avais été chez un ami pour son anniversaire. Il n’habitait pas loin d’Yverdon-les-Bains. En revenant, tu as dit qu’il y avait tellement d’objets Image Plus chez lui que tu te serais crue dans une des boutiques. Ça m’avait fait rire !” “Oui, j’ai vraiment grandi là-dedans, avec ensuite les étés à travailler en caisse. Mon job d’étudiante par excellence”, se remémore Laura avec nostalgie.

Laura à gauche et Marie à droite

COLLABORATEURS, VALEURS ET PHILOSOPHIE

“Certains clients s’étonnent de me voir toujours là. Je leur dis que, tant que je me plais, je reste ! Une cliente m’a même dit un jour qu’on a grandi ensemble elle et moi.” Pour Laura, ce discours de Marie s’explique : “ça fait partie de cette philosophie, de ces valeurs d’entreprise familiale que mes parents ont mis en place. Beaucoup d’employés sont restés des dizaines d’années chez nous. Certains ont essayé de revenir après leur départ, regrettant d’être partis”.

2 POINTS FORTS

La personnalisation des services est la première réponse. Les clients trouvent presque toujours leur bonheur, peu importent l’occasion, le budget et le destinataire du cadeau. L’accompagnement se fait dès l’entrée dans le magasin, jusqu’à l’emballage cadeau entièrement gratuit. Les conseils s’adaptent à chaque client. “L’équipe et sa bienveillance jouent beaucoup là-dedans”, admet volontiers Laura. Les commandes spéciales et les transferts en magasin sont faits sans condition, pour la plus grande joie de la clientèle. La satisfaction de cette dernière est primordiale pour l’équipe Image Plus. Des détails qui font la différence.

La seconde réponse est l’évolution constante de l’assortiment. “On a de tout et on a eu de tout pendant 30 ans. Les gens savent qu’il y a des nouveautés quand ils viennent. Ils adorent revenir et découvrir”, dit Laura.

LE FUTUR D’IMAGE PLUS

“Je suis certaine de la continuité de l’entreprise”, affirme Laura. Elle continue : “avec le Covid, il y a un regain du commerce local et indépendant. Et c’est dans notre ambition de continuer à faire vivre les villes, d’être acteurs du dynamisme local. Les clients semblent avoir remarqué l’importance des petites boutiques” avant de conclure : “dans 5 ans, je nous vois toujours là, avec de nouvelles propositions de produits. Et j’espère que nous aurons ouvert au moins une nouvelle boutique dans une autre ville en Suisse. Pourquoi pas deux”. Elle reste consciente que certains aspects sont à améliorer, et c’est déjà un travail entamé : “il faut développer notre présence en ligne. C’est très important d’être compétitif sur Internet. On a commencé un travail de refonte graphique et du site. Il y a encore un potentiel de développement et d’amélioration. Mais je pense qu’on est sur une bonne voie”.

La SIC d’Yverdon-les-Bains, Grandson et environs souhaite à son membre Image Plus de rester sur cette bonne voie pour les prochaines décennies à venir !

ARTICLES RÉCENTS

CATÉGORIES

Catégorie

ADHÉSION À LA SIC

Devenir membre de la SIC d’Yverdon-les-Bains, Grandson et environs : des avantages, pas d’inconvénient ! Des centaines de personnes, physiques comme morales, nous font déjà confiance. Pourquoi pas vous ?